© Marcin Sadlowski - Fotolia.com
La notion d’assurance santé pour les chiens est relativement récente. Mais ce marché est florissant en Europe : en Suède, par exemple, 80 % des animaux de compagnies sont assurés. La France, avec seulement 2 %, est en revanche en décalage. Ce chiffre s’explique majoritairement par le sérieux manque d’information du grand public…

Souscrire ce type d’assurances n’est pas obligatoire. Mais acquérir un animal implique de lui apporté les soins nécessaires à sa bonne santé. Or si les soins les plus basiques, comme les vaccins, sont prévisibles, certaines dépenses plus occasionnelles, telles que des interventions chirurgicales, le sont moins. Le montant de la facture peut ainsi se révéler très élevé ! Contracter une assurance vous permettra d’alléger vos frais et donc, de régulièrement subvenir aux besoins de l’animal.

Où s’assurer ?

L’ensemble des assureurs ne proposent pas forcément ce service. Il faut vous renseigner auprès de votre compagnie. Mais ils existent aussi des organismes spécialisés en la matière. Sur Internet, vous pourrez trouver les différentes offres proposées sur le marché. Il vous suffira de choisir la formule la plus adaptée à vos besoins. N’hésitez pas à demander un devis. Cela vous permettra de sélectionner les meilleurs tarifs et garanties.

Les conditions à remplir

 Toutes les compagnies exigent que l’animal soit identifié et vacciné. Concernant la prise en charge, les modalités diffèrent cependant suivant l’assureur, la formule choisie, la race de l’animal, et son âge. En général, la plupart des contrats déterminent un âge minimum et maximum. Celui-ci varie suivant les espèces. Pour un chien :
-       L’age minimum est de 3 mois,
-       L’âge maximum est de 10 ans.
Sachez toutefois qu’il reste difficile de souscrire une assurance lorsque le chien a plus de 7 ans. Or une fois le contrat signé, l’animal est couvert toute sa vie. L’idéal est donc de l’inscrire dès son plus jeune âge. En termes de budget :
-       Pour une prise en charge partielle, il se situe en moyenne entre 7 et 20 euros,
-       pour une prise en charge totale, comptez entre 20 et 35 euros.
Notez que le prix peut diminuer si vous assurez un deuxième animal.

Bon à savoir : Souvent, les compagnies plafonnent le montant des remboursements annuels. Elles n’indemnisent également pas certaines dépenses, comme par exemple un handicap survenu du fait de la race de l’animal. Il est important de lire attentivement votre contrat d’assurance et de bien comprendre les modalités de prise en charge.