© Alexander Raths - Fotolia.com
Avec l’âge, les soins évoluent. Aussi, arrivé à 60 ans, il est nécessaire de souscrire une complémentaire santé senior, plus adaptée à ses besoins. Ce type de contrat est notamment débarrassé des postes devenus inutiles, comme la maternité, les problèmes de stérilité, les maladies infantiles, ou l’orthodontie. Mais les offres sont nombreuses et on ne sait pas toujours à quel saint se vouer. Alors voici les points à vérifier pour bien choisir…

Pas de questionnaire médical

Normalement, les organismes qui assurent les seniors ne demandent pas de questionnaire médical à l’adhésion. Mais sachez que certains ne s’en privent pas. Fuyez-les !

Un contrat viager

Certains contrats, parfois moins chers, proposent une couverture santé limitée à un âge précis (souvent 80 ans). Evitez-les ! Préférez une offre viagère, c’est-à-dire une offre dont on bénéficie jusqu’à la fin de sa vie et qui ne peut être résiliée par l’assureur, même en cas de graves et coûteux problèmes de santé.

Pas de délai de carence

Lorsque l’on est âgé, on ne peut pas attendre pour se faire soigner. Une bonne complémentaire santé senior ne doit donc pas prévoir de délai de carence : une période (généralement de 3 mois) durant laquelle les soins ne sont pas pris en charge.

De bonnes garanties sur l’essentiel

Autre critère qui détermine la qualité d’une complémentaire santé senior : les services et les remboursements relatifs aux soins prioritaires. Passé 60 ans, une bonne prise en charge de l’hospitalisation est en effet par exemple nécessaire. Citons également les appareils auditifs, les lunettes, les prothèses dentaires, ou encore les dépassements d’honoraires. Adaptez le contrat à votre état de santé, et renforcez les postes selon vos besoins.

De bonnes garanties complémentaires

Plusieurs assureurs proposent, parfois sans surcoût, des services supplémentaires utiles aux seniors : prise en charge des cures thermales, de la médecine naturelle, de l’aide à domicile, garanties obsèques-décès, assurance perte d’autonomie… Ces « petits plus » peuvent se révéler très intéressants, d’autant qu’ils ne sont jamais couverts pas la Sécurité sociale.

Bon à savoir : Confrontez rapidement et efficacement les différentes offres de complémentaires santé seniors disponibles sur le marché grâce aux comparateurs en ligne. Les devis y sont gratuits et sans engagement. N’hésitez pas à consulter plusieurs sites pour multiplier vos chances de trouver le contrat adéquat (tous n’ont pas les mêmes partenaires).