© Piotr Marcinski - Fotolia.com
Pour effectuer une transaction dans l’ancien (acheter ou vendre), c’est-à-dire un bien qui a déjà fait l’objet d’une première mutation, faut-il faire appel à une agence immobilière ? Ou plutôt choisir la solution entre particuliers ? Cette seconde option, largement facilitée par Internet, concerne aujourd’hui plus d’une vente sur deux. Elle est plus économique, mais aussi plus risquée…

Acheter dans l’ancien : avantages et inconvénients d’une transaction entre particuliers

Pour faire l’acquisition d’un logement, vous avez opté pour la transaction entre particuliers. Vous espérez ainsi faire des économies… et vous avez raison : le prix d’un bien vendu par une agence immobilière est en effet en moyenne 7 % plus élevé que celui pratiqué par un particulier. Mais attention, car vous êtes désormais seul dans cette démarche importante. Et il existe quelques inconvénients et pièges à connaître.

Agissez donc comme un professionnel : après avoir sélectionné plusieurs offres, prenez rendez-vous pour visiter les logements. Effectuez-les plutôt en plein milieu de journée, histoire de contrôler les nuisances du quartier, et par temps couvert, pour vérifier la bonne luminosité des lieux (l’orientation Sud ou Sud-Ouest étant l’idéal, notamment pour le chauffage). Pour le reste, et en dehors des vérifications habituelles (fissures, traces d’humidité,…), fiez-vous au dossier de diagnostic technique (DDT), que le vendeur a l’obligation de vous remettre depuis 2007. Il regroupe l’ensemble de l’état des lieux d’un bien immobilier : gaz, électricité, diagnostic de performance énergétique, risques naturels et technologiques, termites, amiante, plomb.

Vous avez fait votre choix ? Reste à négocier le prix. S’il correspond à la cote du mètre carré du quartier, c’est bien. Mais vous pouvez encore obtenir un rabais : jouez sur le montant des charges (n’oubliez pas qu’il s’agit d’ancien), les éventuels travaux à réaliser, ou les défauts du logement. Autre astuce : présentez au vendeur l’accord de financement de votre banquier. Cet argument rassure et permet souvent de faire descendre le prix de 5 %.

Acheter dans l’ancien : avantages et inconvénients d’une transaction avec un professionnel

Avec une agence immobilière, on a déjà vu que le prix serait plus élevé de 5 à 10 %. Mais en échange, vous disposez de conseils précieux et gagnez du temps. Le professionnel vous aidera notamment à comprendre la totalité d’une promesse ou d’un compromis de vente… ce qui est déterminant ! Et sachez qu’il est possible de réclamer un rabais sur sa commission. Si le logement concerné est en vente depuis longtemps, certains acceptent jusqu’a -30 %. Rappelons que ces honoraires sont dus une fois le compromis de vente signé. Enfin, petit conseil : demandez à l’agent immobilier de soustraire ces frais du prix de vente, et réglez-les à l’aide d’un apport personnel. Vous paierez ainsi moins de frais de notaire

Vendre dans l’ancien : avantages et inconvénients d’une transacion entre particulierts

Vendre sans agence immobilière, cela permet de se faire une marge supplémentaire (vente au véritable prix du marché), et de potentiellement trouver plus rapidement un acheteur, le prix étant réduit. Mais vous devez aussi tout faire vous-même : rédiger l’annonce, organiser les visites, faire visiter, établir le contrat,… Ce qui peut prendre beaucoup de temps ! Sans parler de la fibre commerciale : certains l’ont, d’autres pas du tout ! Alors si vous estimez être un bon vendeur et le mieux placé pour présenter les lieux, oubliez l’agence immobilière. Sinon, confiez cette mission à un professionnel.

Vendre dans l’ancien : avantages et inconvénients d’une transaction avec un professionnel

Si vous êtes prêt à céder quelques milliers d’euros, n’hésitez pas à passer par une agence immobilière. Le professionnel saura d’abord fixer le juste prix de votre logement, au regard des prix pratiqués. Il offrira ensuite une bonne visibilité à votre annonce (qu’il aura rédigée avec sérieux et savoir-faire), et lui fera bénéficier de son réseau. Puis il utilisera ses talents de vendeur lors des visites. Enfin, il s’occupera de toute la paperasse, souvent complexe. Profitez au maximum de ses conseils : loi Carrez, choix du notaire…