© egeneralk - Fotolia.com
Après une baisse ininterrompue depuis début 2012, les taux des crédits immobiliers ont connu leur second mois de hausse consécutif. S’établissant en moyenne à 2,98 % fin août (hors assurances), ils sont encore bas, mais l’augmentation devrait se poursuivre dans les prochains mois.

2,89 % en juin, 2,92 % en juillet et 2,98 % en août (sur 15 ans, hors assurances et coûts de sûreté) : la progression des taux des crédits immobiliers est faible mais se confirme, selon le baromètre Crédit Logement-CSA. Elle est plus importante dans le marché de l’ancien (2,98 %) que dans celui du neuf (2,95 %) en raison d’une hausse des travaux.

La tendance haussière s’installe

Les taux des prêts immobiliers restent bas, la barre symbolique des 3 % n’ayant pas encore été franchie. Toutefois, ils devraient continuer à augmenter. Le courtier Meilleurtaux.com estime déjà pour septembre 3,01 % sur 15 ans, 3,31 % sur 20 ans (3,29 % en août) et 3,68 % sur 25 ans (3,64 % en août).

Pourquoi ?

Ces taux sont indexés sur celui des obligations assimilables du Trésor (OAT), les emprunts d’Etat. Or ce dernier est en hausse, passant de 1,67 % début mai à 2,63 % début septembre, soit la plus forte progression enregistrée depuis 10 ans. Et ça ne devrait pas s’inverser. Selon le courtier Empruntis, les taux des crédits immobiliers pourraient ainsi s’élever à 3,6 % sur 20 ans dès octobre.

Il est encore temps de faire racheter son crédit

Si vous aviez emprunté avant la chute des taux et que vous souhaitez renégocier ou faire racheter votre crédit, il n’est pas trop tard. L’augmentation actuelle est quasiment indolore et les offres sont aussi intéressantes qu’il y a 2 ou 3 ans.

Bon à savoir : L’autre info immobilière du moment, c’est la petite baisse des prix à Paris. Meilleursagents.com note -0,1 % pour juillet et août. Cette tendance devrait se poursuivre dans les mois à venir.